Comparez les offres d’assurance habitation en ligne

Trouver l’assurance habitation la moins chère, c’est bien… Trouver l’assurance habitation la mieux adaptée à vos besoins et la moins chère, c’est mieux ! Locataires, propriétaires, occupants à titre gratuit, propriétaires non occupants : complétez le formulaire ci-dessous et visualisez les offres de plusieurs dizaines d’assureurs habitation en ligne.
C’est rapide, gratuit et sans aucun engagement. ↓↓

Il est intéressant de comparer les différents contrats multirisque habitation proposés par les compagnies et mutuelles d’assurance en France pour obtenir une vraie baisse du tarif de son assurance habitation. Ce comparateur s’adresse autant aux propriétaires (occupants ou non-occupants) qu’aux locataires et aux occupants à titre gratuit. Il est adapté à tous les types de logements : maison, appartement, studio, logement étudiant, résidence principale ou secondaire.

Pourquoi comparer les assureurs habitation ?

Comparateur multirisque habitation

L'usage d'un comparateur permet essentiellement de faire baisser le prix de son assurance habitation. Chaque assureur ou courtier dispose de sa propre stratégie pour conquérir ou fidéliser ses clients et les prix pratiqués peuvent varier parfois du simple au double ! De réelles économies annuelles sont donc possibles sans concession sur le niveau de garanties.
Bon à savoir : en 2015, le tarif de la cotisation annuelle moyenne d'un contrat d'assurance habitation s'élevait à 257 € HT (pour les contrats occupants) et 130 € HT (pour les contrats non occupants).

Un comparateur donne également la possibilité de visualiser, rapidement et simplement, les options et garanties proposées par chaque assureur, mais également les montants des franchises.
Avec la possibilité désormais de résilier en 1 mois (et très simplement) son contrat d'assurance habitation (après la 1ère année), il n'y a plus d'excuses pour ne pas comparer les prix et garanties et trouver le contrat le plus adapté à ses besoins et à son logement.

Quelles sont les informations demandées pour la comparaison ?

Pour afficher votre tableau comparatif des prix et garanties proposés par les assureurs, il est nécessaire de compléter avec attention et exactitude les différents champs du formulaire ci-dessus. Toutes ces informations vont permettre aux assureurs de calculer un tarif adapté à votre situation et de vous proposer la formule la plus adéquate.

Informations sur le logement à assurer

  • Type de logement : appartement ou maison.
  • Usage du logement : résidence principale ou secondaire.
  • Logement déjà occupé ou non.
  • Localisation du logement : code postal et ville.
  • Description du logement : surface totale, nombre et surface des pièces.
  • Étage (si c’est un appartement) : rez-de-chaussée, dernier étage, autre étage.
  • Liste et surface des annexes et équipements : dépendance, garage, piscine, véranda, cheminée…
  • Type de chauffage utilisé dans le logement : électrique, gaz, propane, fioul, bois.
  • Moyens de protection installés : serrure, porte blindée, alarme, détecteur de fumée….
  • Durée d’occupation ou d’inoccupation du logement dans l’année.
  • Montant du capital mobilier (meubles, électroménager, hifi, informatique, objets divers…) à assurer et éventuellement des objets de valeur.

Informations sur le futur assuré et ses antécédents

  • Qualité du souscripteur : locataire, propriétaire, propriétaire non occupant.
  • Identification du souscripteur : coordonnées, date de naissance, situation matrimoniale, profession, nombre d'enfants à charge.
  • Précédente résiliation par un assureur lors des 3 dernières années et motif : sinistralité, fausse déclaration, non-paiement de prime.
  • Nombre et types de sinistres lors des 3 dernières années : vol, dégât des eaux, incendie, bris de glace, RC, catastrophe naturelle
  • Nom du dernier assureur habitation.
  • Date souhaitée du début du contrat.

Comment est calculé le tarif d'une assurance habitation ?

En combinant les réponses aux questions posées ci-dessus, les assureurs établissent un montant de cotisation annuelle à payer pour bénéficier des garanties de leur contrat multirisque habitation. Chaque tarif d'un contrat d'assurance est basé sur la survenance potentielle de sinistres et sur leurs coûts éventuels.

Plus le risque de survenance d'un sinistre est élevé et plus le montant de la cotisation le sera également. Pour le vol, l'assureur prendra par exemple en compte la localisation du bien, son étage (si c'est un appartement) ou les moyens de protection installés. Pour l'incendie, il pourra tenir compte du type de chauffage ou de la présence d'un détecteur de fumée, etc.

La valeur des biens mobiliers présents à l'intérieur du logement est également importante dans le calcul de la prime. Plus le montant du capital mobilier est élevé et plus le montant de la prime le sera également. Ce paramètre est renforcé par la présence ou non d'objets de valeur et par celle de moyens permettant de protéger ces objets (alarme, porte blindée, coffre-fort, télésurveillance...).

Attention à la fausse déclaration !

Pour éviter tout risque ultérieur lié à une fausse déclaration, il est notamment important de remplir avec exactitude le nombre et la surface des pièces, la durée d’inoccupation du logement et les moyens de protection installés.

En cas d'information erronée, un contrat d'assurance peut être considéré comme nul ou n'ayant jamais existé (si fausse déclaration intentionnelle). S'il y a simple omission ou déclaration inexacte non intentionnelle de l'assuré, l'assureur peut proposer une révision des conditions du contrat. Si l'erreur apparaît après un sinistre, l'assureur peut choisir de diminuer le montant de l’indemnisation en appliquant une règle proportionnelle de prime (articles L113-8 et L113-9 du Code des Assurances).

Bien choisir son contrat d’assurance habitation

Pour bien comparer les contrats d’assurance habitation, il ne faut pas s’arrêter aux prix ! En effet, il est important de mettre en parallèle :

  • Les niveaux de garantie ;
  • Les montants des franchises en cas de sinistre ;
  • Les montants d’indemnisation après un sinistre ;
  • Les biens et éléments d’équipement couverts dans le logement et les annexes ;
  • Les personnes et événements couverts par la responsabilité civile : enfants et personnes âgées, baby-sitter, fête familiale, chien dangereux… ;
  • Les moyens de protection et mesures de prévention exigés par les assureurs, notamment pour les garanties vol et dégât des eaux ;
  • Les éventuelles options.

En connaissant aux mieux vos biens et vos besoins, vous pourrez comparer avec justesse les offres des assureurs habitation et obtenir le meilleur rapport qualité / prix !