Assurance habitation en ligne : où souscrire ?

La souscription d’assurance habitation en direct, sans l’intermédiaire d’un conseiller « physique » et avec un paiement par carte bancaire, s’est fortement développée ces dernières années. Plusieurs compagnies et sociétés de courtage se sont spécialisées dans ce type d’assurance et proposent souvent des tarifs moins chers que ceux de la concurrence traditionnelle.

Au sommaire :
Qui sont les assureurs habitation avec souscription en ligne ?
Souscrire une assurance en ligne : les règles à connaître

Qui sont les assureurs habitation avec souscription en ligne ?

Les assureurs répertoriés ci-dessous proposent une souscription intégralement en ligne et ouverte à tous, c’est à dire incluant la validation et le paiement par carte bancaire. Ils ne disposent pas d’un réseau d’agences, mais réalisent toutes les procédures de la vie d’un contrat à distance : règlement de sinistre, avenant de modification de contrat, traitement de résiliation, etc.


Souscrire une assurance en ligne : les règles à connaître

  • Délai de rétractation : 14 jours calendaires (c’est à dire en comptant les samedi et dimanche) pour se rétracter après la souscription d’une assurance habitation à distance (en ligne ou par téléphone). Ce délai court à compter du jour où le souscripteur reçoit les conditions contractuelles et les informations sur le contrat.
    L’assuré ne doit payer que les jours d’assurance effectifs, sans pénalité. En cas de trop perçu, l’assureur doit rembourser le souscripteur dans un délai de 30 jours après communication par l’assuré de sa volonté de se rétracter.
    >> Voir notre article sur le délai de rétractation en assurance habitation.
  • Durée d’engagement : 1 an. A l’issue de la première année de contrat, le souscripteur a le droit de résilier son contrat à tout moment dans le cadre de la loi Hamon.
  • Paiement en ligne : le premier paiement s’effectue avec une carte bancaire. Selon ce que propose l’assureur, la somme peut représenter le montant total de la cotisation annuelle ou le montant de la première échéance mensuelle, trimestrielle ou semestrielle, ainsi que les éventuels frais de dossier.
    L’assureur peut aussi demander les coordonnées bancaires du souscripteur (IBAN / RIB), ainsi qu’une autorisation de prélèvement, pour les paiements futurs.
  • Obligations de l’assureur : il doit fournir au souscripteur toutes les informations sur la société d’assurance et le contrat (garanties et options souscrites, montant total de la prime, durée minimale du contrat, frais de dossier, surcoût lié à la souscription en ligne, existence et modalités du droit à renonciation, modalités de traitement des réclamations, loi applicable au contrat).

De façon globale, pensez à bien contrôler les garanties et options souscrites, les règles d’indemnisation et franchises en cas de sinistre, les moyens de protection exigés pour la garantie vol, les services d’assistance, etc.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Publicité

Partager cette page :