Hausse des prix de l’assurance habitation en 2021

Augmentation / Stephan Henning

Contrairement aux assurances de véhicules à moteur, le confinement imposé en 2020 n’a pas eu d’influence importante sur la sinistralité des contrats d’assurance multirisque habitation.

En outre, une présence accrue des assurés dans leur logement a pu engendrer des sinistres supplémentaires et une usure accrue du mobilier et des appareils. Les assureurs habitation n’ont donc pas à répercuter les conséquences de l’épidémie vers une éventuelle baisse de leurs tarifs.

Au contraire, il semble, selon une étude du cabinet de conseil Facts and Figures, que l’on se dirige vers une augmentation généralisée des prix de l’assurance multirisque habitation, de l’ordre de +1,5 à +2 %.

Cette augmentation peut être justifiée par plusieurs éléments, notamment :

  • une « dérive du risque climatique » qui impliquera obligatoirement des conséquences sur les constructions ;
  • un coût assurantiel des catastrophes naturelles de plus en plus important (le cabinet révèle, en s’appuyant sur les chiffres de la Caisse centrale de réassurance, que ce coût a doublé entre 2010 et 2019) ;
  • éventuellement un rattrapage de la stabilité, imposée par les consommateurs, des prix en assurance automobile, pour parvenir à l’équilibre financier.

→ Une mauvaise nouvelle, donc, pour les assurés-consommateurs qui peuvent cependant choisir de faire jouer la concurrence en bénéficiant de la résiliation en 1 mois prévue par la loi Hamon.

Article publié le 18 septembre 2020 et modifié le 18 septembre 2020.
Rubrique : ActualitésActualités de l'assurance habitation.

Notez ou partagez cette page !

•••
Publicité