La digitalisation dans la gestion des entreprises du bâtiment

Tablette avec artisans / Proxyclick Visitor Management System

Le bâtiment, comme d’autres secteurs, a fait face au cours de ces dernières années à une vague de digitalisation majeure. La montée du digital et des nouvelles technologies s’observe à différents niveaux, et plus particulièrement sur la gestion administrative des entreprises BTP. Des méthodes de travail à la gestion de projets, en passant par les logiciels de facturation innovants, les artisans ont aujourd’hui de nombreux outils digitaux à leur disposition.

Le BIM au cœur de la révolution digitale

Si le digital a fait une entrée tardive et timide dans l’industrie du bâtiment et des travaux publics, c’est aujourd’hui un des enjeux clés du secteur. 

Tout d’abord, il semble impensable de parler d’une révolution numérique dans le bâtiment sans mentionner le BIM. Qu’est-ce que le BIM ? BIM est l’acronyme de Billing Information Modeling, que l’on peut traduire par Modélisation des Informations du Bâtiment. Ce processus associe une représentation 3D des éléments de construction avec une méthode de travail collaboratif, dans le but de penser et concevoir des bâtiments.

Concrètement, le BIM implique de créer une maquette numérique 3D d’un ouvrage, qui est ensuite partagée avec les différents acteurs du chantier : entreprise BTP, maître d’ouvrage, architecte, ingénieur… Tous peuvent ainsi collaborer autour d’un projet commun, en modifiant et en intégrant des éléments qui concernent le champ d’action spécifique à chaque métier.

Ses applications sont multiples et exploitables durant toute la durée de vie de l’ouvrage, de sa conception jusqu’à sa démolition. Le BIM permet notamment d’analyser des prototypes virtuels avant même de commencer les travaux. Il devient ainsi possible de tester la viabilité de certains éléments, tels que la consommation énergétique ou le degré d’isolation thermique.

En offrant aux professionnels une vision plus efficace, pertinente et organisée du travail, le BIM a ouvert la porte vers une ère nouvelle du BTP et de l’ingénierie.

Les nouvelles technologies au service des artisans

Homme derrière un ordinateur © Jonas LeupeParallèlement, on a pu observer le développement de nombreux outils de gestion, visant à faciliter la mise en place de projets dans le bâtiment. De la géolocalisation d’engins de chantier à l’analyse de la rentabilité, des dispositifs toujours plus innovants ont peu à peu inondé le marché du BTP. Les artisans se retrouvent aujourd’hui au milieu d’un bouleversement numérique, où performance et efficacité sont les maîtres-mots pour faire face à la concurrence.

Ces outils prennent généralement la forme d’applications, dont certaines fonctionnent sur le principe du BIM, comme par exemple Finalcad. Cette application de suivi de chantier 100 % numérique est ainsi basée sur le concept de travail collaboratif. Très interactif, le logiciel permet ainsi aux différents intervenants d’un chantier de communiquer, d’échanger et de suivre l’avancement d’un ouvrage. Le tout, via du partage de photos, des fils d’actualité et des tableaux de bord dédiés à chaque activité. L’idée est d’établir une meilleure coordination et une représentation plus globale des tâches au sein de l’équipe, afin d’assurer la bonne exécution d’un ouvrage.

L’avantage de ces applications est qu’elles sont la plupart du temps accessibles en ligne, sur n’importe quel support numérique (smartphones, tablettes, ordinateurs…). Elles accompagnent ainsi les professionnels partout, qu’ils soient en déplacement, sur un chantier ou au bureau.

Logiciel de gestion en ligne pour les entreprises BTP

Enfin, la transition numérique du BTP transparaît également au niveau des logiciels de facturation. En effet, ceux-ci se sont considérablement améliorés dernièrement, avec l’apparition sur le marché de nouveaux acteurs modernes et spécialisés dans le bâtiment.

On pense notamment à Obat, un logiciel de facturation en ligne pour les artisans, à la fois innovant et simple à utiliser. Obat propose ainsi de nombreuses fonctionnalités adaptées aux besoins et aux exigences des professionnels du secteur.

Interface intuitive, automatisation des données, bibliothèques d’ouvrages, respect des obligations légales, tout est pensé pour faire gagner un temps considérable aux indépendants. Plus qu’un outil, le logiciel assiste le professionnel au quotidien sur un grand nombre de tâches. Des opérations complexes telles que la ventilation de la TVA ou le calcul du déboursé sec sont ainsi réalisées instantanément. Les devis et les factures sont conçus en quelques minutes et sont garantis sans erreurs. Grâce à une interface de personnalisation, les documents ont un rendu professionnel et unique.

Le véritable objectif derrière ces logiciels intelligents ? Réduire au maximum le temps dédié aux tâches administratives et ainsi permettre aux professionnels de concentrer leur énergie sur des actions plus impactantes pour leur business. C’est ainsi qu’ils pourront réellement développer leur portefeuille client et accroître à terme leur chiffre d’affaire.

Au croisement entre modélisation 3D des chantiers, travail collaboratif et applications numériques, la digitalisation du secteur BTP offre de multiples opportunités aux artisans d’aujourd’hui. Face à ces évolutions, il devient de plus en plus vital pour les entreprises du bâtiment de s’adapter afin de survivre et rester dans la course !

Article publié le 14 janvier 2020 et modifié le 14 janvier 2020.
Rubrique : ActualitésActualités du logement et de la maisonPropTech.

Notez ou partagez cette page !

•••
Publicité